Sélectionner une page

On évoquait dans le premier article le CV comme outil marketing. L’idée était donc déjà simplement de comprendre comment fonctionne le recruteur et de quoi il a besoin. Pour mieux comprendre comment un CV est utilisé et exploité côté RH, je vous propose ici mes réponses aux questions qui m’ont été le plus fréquemment posées sur le sujet 🙂

Est-ce que je dois faire un CV différent à chaque poste ?

Quasiment OUI. Puisque c’est à vous d’extraire de votre parcours les informations clés à la suite de votre analyse du poste et des compétences / aptitudes qui sont les vôtres, et de les faire apparaitre d’une façon pertinente sur votre CV.

Du coup, c’est super long, non… ?

OUI. Un CV est un outil marketing, il doit démontrer que non seulement vous avez des qualités et atouts extraordinaires, mais en plus que vous savez exactement qui est votre interlocuteur, ce qu’il recherche, ce dont il a besoin… ET OUI, cela prend du temps. C’est normal, et il ne faut pas faire les choses à moitié.

Le CV est un outil de précision. Ce n’est pas un document que l’on photocopie et dont on inonde les entreprises.

Est-ce qu’on peut être créatif… ? Mettre des couleurs, pour espérer sortir du lot par exemple … ?

Cf point précédent : tout dépend des codes de l’entreprise. S’il y a une entreprise que vous aimez et que vous souhaitez intégrer, apprenez à comprendre comment elle fonctionne, ses valeurs, et alors vous pourrez vous y adapter. Ce sera infiniment plus efficace que de surligner vos compétences en jaune.

La créativité sur un CV est pertinente si la créativité est une aptitude requise dans le job pour lequel vous postulez. Si vous voulez travailler dans la communication, le marketing, une start-up, l’innovation etc. vous avez le droit de démontrer que vous avez d’excellentes compétences en élaborant un CV vidéo par exemple.

En revanche, tous les efforts faits (créativité ou autre) en signe d’engagement et d’enthousiasme pour le poste / l’entreprise seront appréciés !

Et du coup, on met une photo finalement ou pas ?

Le recruteur sait que ce n’est vraiment pas bien, mais il le fera quand même: Si une photo de CV est vraiment ridicule il la fera tourner à ses collègues…

Alors on évite les photos en pied en filigrane [oui c’est du déjà vu], les photos de vacances, les photos mal cadrées, les selfies, les « duck face », toutes les photos qui pourraient avoir l’air sexy.

Et on se fait faire une vraie photo, en tenue correcte, neutre, naturelle. Idéalement un sourire est toujours le bienvenu 😊 Et on choisit un fond neutre (pas de décor de vacances, pas la cuisine, pas d’autres personnes en fond…). Et le cadrage idéal est sur le buste et le visage.

S’il y a un doute il n’y a pas de doute : si vous n’êtes pas sûr de la qualité de votre photo = évitez la photo.

J’ai envoyé mon CV mais je n’ai pas de nouvelles, à partir de quand puis-je relancer ?

Je vous recommande d’attendre environ une semaine à dix jours avant de passer un petit -coup de téléphone. Vous ne voulez pas agacer un recruteur qui a déjà un job très stressant.

Ah bon, c’est stressant la vie d’un recruteur ?

Oui, il est très attendu en interne, et il a souvent beaucoup de pression : on lui demande de trouver le mouton à 5 pattes pour la veille, parfois les candidats annulent leur RDV sans prévenir, et il a peu de reconnaissance en interne puisqu’on se dit : « Mais il y a tellement de chômage, ça ne doit pas être difficile de trouver des candidats… »

Vous voulez le job ? Facilitez la vie du recruteur : soyez simple, concis, précis, et analysez en profondeur les attendus du poste, et la culture d’entreprise !

Au fait, est-ce qu’on parle de notre passion tricot ?

Parler de vos autres activités peut avoir plusieurs intérêts dans un CV :

Tout d’abord, c’est vrai, et cela permet d’ « humaniser » le CV ! Cela met aussi en avant votre capacité à vous investir dans d’autres choses. Cela pourra piquer la curiosité du recruteur, éventuellement ! Et enfin, il y verra peut-être des compétences ou des aptitudes que vous n’aurez pas pensé à valoriser 😉

En somme : restez sobre et concis, mais dites quelques mots !

Du coup, la lettre de motivation, c’est utile ou bien…. ?

Même si elles sont assez peu lues, il y a un risque que l’absence de lettre correcte soit mal perçue. Son rôle est d’expliciter la pertinence de votre candidature : transformez l’exercice en opportunité et expliquez pourquoi et comment votre parcours / vos compétences / vos aptitudes font de vous LE bon candidat – au pire c’est un peu de temps perdu, au mieux c’est du temps de gagné au moment de l’entretien !)