fbpx

Ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant : quand on veut construire une vie professionnelle harmonieuse et pleine de sens il faut avant tout savoir ce qui a du sens pour soi, qui on est, quels sont nos moteurs, nos réelles aspirations. Se connaître, savoir ce qui a du sens pour soi, identifier ses aspirations, ses rêves, ses priorités…. ce n’est pas facile n’est ce pas ?

C’est vrai, mais ce n’est pas impossible non plus !

Bien entendu, c’est plus difficile de se poser ses questions en étant seul, mais cela permet déjà de débroussailler le terrain.

Que vous soyez en pleine réflexion pour trouver votre voie, pour changer de boulot (j’en parle d’ailleurs dans cet article) ou que vous envisagez carrément de changer de vie : first things first. La première chose à faire, et on le sait depuis Socrate et le Temple de Delphes c’est « Connais-toi toi-même »

Je partage donc ici les 30 questions d’auto-coaching qui permettent de mieux se connaître. La meilleure façon de progresser dans cette direction est de creuser chaque question avec une autre personne (c’est quand même la vocation du coaching : proposer un autre regard) MAIS si vous voulez commencer votre réflexion seul.e voici mon conseil :

Installez vous avec un carnet (je n’insisterai jamais assez – et je ne suis pas la seule – sur les miracles qui produit cet outil magique qu’est le carnet de notes !) et pour chacune de ces questions regardez ce qui intuitivement vous vient naturellement comme réponse et notez-là. Laissez cela reposer et ensuite demandez-vous : en quoi cela impacte-t-il ma vie professionnelle ?

Vous êtes prêt.e ?

On va commencer par du classique : Souvenez-vous de l’époque où vous étiez à l’école, ou de celle où vous étiez étudiant.e :

  1. Quelles étaient vos matières préférées, et pourquoi ?
  2. Y a-t-il des choses dans votre vie d’adulte qui vous permettent de revivre (même très légèrement) ces sensations ou activités-là ? Est-ce OK pour vous ?
  3. Y a-t-il des personnes qui vous ont particulièrement inspiré.e lorsque vous étiez plus jeune ? Pourquoi ?
  4. Y a-t-il des choses que vous n’avez pas suffisamment bien faites, ou pour lesquelles vous n’avez pas assez travaillé, et que vous regrettez ? Si oui pourquoi ?
  5. Quels sont les projets ou aspirations que vous aviez à cette époque ? Qu’en pensez-vous aujourd’hui ?
  6. L’enfant ou l’adolescent.e que vous étiez serait-il-elle fier.e de l’adulte que vous êtes devenu.e ?
  7. Pourquoi avez-vous choisi le travail que vous faites aujourd’hui ? Cette raison vous semble-a-t-elle bonne ?
  8. Que diriez-vous à une jeune personne qui envisage le même métier ?

Prenons maintenant votre journée de travail :

  1. Considérez-vous le travail comme un élément important dans votre vie ?
  2. Quels sont les moments qui vous plaisent le plus ? Pourquoi ?
  3. Quels sont les moments les plus riches et les plus intenses de votre journée ?
  4. Y a-t-il des moments creux ou vides dans votre journée ?
  5. Ces moments vous pèsent-ils ? Si oui pourquoi ?
  6. Qu’est ce qui vous agace le plus ou vous fait le plus monter en tension dans votre journée de travail ?

OK, intéressons-nous à votre vie dans sa globalité :

  1. Si vous aviez 3 millions sur un compte en banque, que feriez-vous ? [Oui ok, vous vous feriez plaisir pendant quelques temps, mais après cela ? Pour donner un sens à vos actions au quotidien] ?
  2. Y a-t-il certaines de ces actions ou thématiques que vous parvenez à intégrer dans votre vie d’aujourd’hui ?
  3. Da façon globale dans votre vie, quelles sont les choses qui vous conviennent ?
  4. Quelles sont celles que vous voudriez changer ? Pourquoi ?
  5. Parmi celles que vous voudriez changer, avez-vous mis des actions en place pour enclencher un changement ?
  6. Y a-t-il un art, un mouvement, un livre, une œuvre, une politique, que vous trouvez particulièrement inspirant ? Qu’est ce que cela dit de vous, de vos valeurs, de vos croyances ?
  7. Avez-vous un grand regret ? Si oui, comment le vivez-vous ?
  8. Quelles sont vos « activités plaisir » préférées ?

Enfin, penchons-nous un peu sur votre vie personnelle :

  1. Comment décririez-vous votre journée idéale ?
  2. Qu’avez-vous besoin de vivre dans votre journée pour que vous vous sentiez bien à la fin de celle-ci (pro et perso) ?
  3. Avez-vous l’impression d’être ou de devenir la personne que vous vouliez être étant plus jeune ?
  4. Selon vous, quels sont vos plus grands atouts dans la vie ?
  5. Quelles sont les choses que vous voudriez vraiment changer chez vous ?
  6. Quels sont les projets, les actions ou les dimensions auxquels vous voulez avoir contribué, à la fin de votre vie ?
  7. Quelle différence faites-vous entre réussir sa vie et réussir dans la vie ? Quelles dimensions privilégiez-vous
  8. Qu’est ce qui vous permettra de dire, à la fin de votre vie, que vous avez réussi ?

Alors ….?

Vous vous sentez comment ? Vous avez pu avancer ? Il y a de fortes chances que votre réflexion ait un chouilla bougé, mais qu’elle soit encore statique, c’est normal : tout ça c’est un peu comme les chatouilles, ça marche beaucoup moins quand on le fait tout seul !

C’est le principe même du coaching : permettre à la personne en questionnement d’avancer et de trouver ses réponses. Je l’évoque quand je présente les solutions que j’ai développées avec Bloom Fabrique, j’offre la première session de travail, si vous voulez que je vienne chatouiller les sujets que vous voulez voir bouger !