Sélectionner une page

C’est un sujet sensible, le CV 😉 Photo, pas de photo ? Quel format ? Des couleurs ? Pas de couleurs ? Lesquelles ? Mes qualités et mes défauts ? Où et en quelle année j’ai passé mon Brevet des Collèges ? C’est quoi exactement un CV idéal ?

OK, on parle ici de sens du travail dans sa globalité, alors la question du CV (outil malheureusement encore central dans l’accès à l’emploi) me semblait primordiale.

A la fois on peut dire qu’il n’y a pas de règles, et en même temps, il y a des règles tacites.

Pour vous aider à rédiger un super CV, à créer LE CV qui vous permettra d’accéder au job de vos rêves, je vous propose ceci : essayez de mieux comprendre qui l’aura en main…

Votre CV est un outil marketing : connaissez votre audience !

Un bon CV ne raconte pas votre vie en détail ni n’explicite toutes vos réalisations. Lorsqu’on envoie un CV, le but premier est de décrocher un entretien. Ainsi, un bon CV est un outil simple, efficace qui permet au recruteur de comprendre rapidement qui vous êtes et si vous correspondez au poste qu’il a à pourvoir.

Quelques informations sur le recruteur qui lira (peut-être) votre CV

Ce n’est pas bien (il le sait) mais voici ce que fait réellement le recruteur (malgré sa mauvaise conscience), dans un premier temps, lorsqu’il reçoit votre CV :

  • Il va lire votre CV en diagonale… donc il faut être impactant et mettre en lumière vos atouts (en lumière oui, mais avec subtilité)
  • Il va se fier à sa première impression… donc il faut que votre CV donne une impression professionnelle, simple, propre, et qui soit en accord avec les codes du poste / du secteur d’activité.
  • Il va checker les points clés … donc facilitez lui la vie : mettez en avant les compétences qui coïncident parfaitement avec les attendus du poste [si c’est vrai / ou presque vrai], soyez précis, reprenez les termes de l’annonce.
  • Éventuellement, il jettera un œil ou lira votre lettre de motivation. Mais il pourra s’y intéresser un peu plus si votre profil l’interpelle, même s’il ne correspond pas exactement à ses attentes.

Ce n’est que lors de la deuxième phase que…

  • Il cherchera à comprendre comment votre profil peut répondre à son besoin (de la même façon que le job idéal n’existe pas, le candidat idéal n’existe pas, il devra donc chercher à faire des ponts entre votre profil et le poste à pourvoir)
  • Puis, éventuellement il vous appellera pour un premier échange téléphonique, ou vous invitera par mail à rejoindre un process de pré-sélection.

En conclusion : lorsque vous écrivez votre CV, vous ne le faites pas pour vous, vous le faites pour un recruteur qui reçoit beaucoup BEAUCOUP de CV .

Donc : simplifiez lui la vie. Faites l’analyse du poste auquel vous postulez et mettez en lumière les points de concordance ;

Soyez précis, factuel, pro et surtout restez dans les codes de l’entreprise ou du secteur pour lequel vous postulez.

Vous avez envie d’aller plus loin ? Je rassemble ici toutes mes réponses aux questions qui m’ont été posées sur ce qu’est le CV idéal : FAQ du CV idéal !