Il y a grand risque d’enfoncer des portes ouvertes en soulignant qu’actuellement nous sommes tous plus moins enfermés, enferrés dans des situations, que ce soit chez nous ou dans notre job, que ce soit dans notre style de vie, nos élans ou simplement en raison du couvre-feu. Nos espaces de liberté se voient tous un peu malmenés, alors que nous reste-t-il ? Souvent à cette période de l’année on pense : bon alors, quelles résolutions pour 2021 ?

Il y a quelque jour je revisitais cette parole de Goethe :

“Quoi que vous pensiez ou croyiez pouvoir faire, faites-le. L’action porte en elle la magie, la grâce et le pouvoir.”

Et comme le dit également Eléanor Roosevelt :

“L’action engendre son propre courage. Sa propre énergie. Une confiance en soi accrue qu’il est impossible d’acquérir autrement”

Par les temps qui courent on peut observer plusieurs choses :

1 : Par la magie de la nouvelle année, une sorte d’énergie folle qui nous conduit à former les plus grands espoirs, les plus grands rêves, et à se tailler une to-do list longue comme cette pandémie.

2 : Par la morosité ambiante, une sorte de laisser-aller qui nous plonge dans la torpeur et qui pourrait presque nous faire dire “À quoi bon ?”

3 : Par un peu de conscience et de bonne volonté, oui, il y a une troisième voie : il y a toujours la possibilité de choisir la mesure et l’équilibre. C’est d’ailleurs celle que je vous propose pour 2021.

Pas de résolutions pour 2021 : juste poser une intention

Plutôt qu’un vaste plan d’action, je nous invite à simplement poser une intention pour 2021 : quels sont les états, les situations, les relations, les ambiances et les cadres que nous souhaitons privilégier ?

Par ailleurs, si on se rappelle de tout ce qu’on s’est déjà dit sur les valeurs et la nécessité de se connaître, on peut aussi veiller à valider que chacune de nos intentions et actions s’inscrive bien en résonance avec celles-ci.

Car la meilleure boussole que nous ayons en cette période d’incertitude c’est nous-même, nos tripes, nos sensations et tout ce qui nous appelle. Et vers cela, je ne vous invite finalement à faire qu’un seul petit pas.

Sortir de la tente & sortir de l’attente

Et simplement faire le premier pas. Car c’est le premier pas qui compte, c’est celui qui donne l’impulsion, et même si c’est souvent le plus difficile à faire, c’est toutefois le plus déterminant.

Alors pour illustrer cela, je voudrais revenir sur ce joli jeu de mot qui me fut proposé lors de l’été 2018, pour ne plus rester dans l’attente (ni dans la tente) :

Je reviens plus longuement sur cette expérience dans cet article, mais l’essentiel pourrait se résumer à cela : J’étais toute seule dans une tente où j’avais passé une nuit désastreuse, en pleine cambrousse, et je me plaignais d’à peu près tout, exigeant beaucoup et râlant que rien ne fonctionne. Finalement au bout d’une petite heure, j’en pris mon parti et décidai de me mettre en mouvement vers une solution que JE pouvais trouver. Tout ce qui me manquait et à quoi je rêvais était simplement là dehors, et s’était déjà mis en mouvement vers moi. Notamment le propriétaire des lieux avec un petit déjeuner et une énorme serviette éponge.

La seule chose que j’ai eu à faire fut celle ci : avoir confiance dans MA capacité à trouver des solutions, et me mettre en mouvement vers elles. Une fois ce mouvement lancé, la magie se chargea du reste !

Lorsqu’on s’attend à ce que les choses nous tombent toutes cuites dans le bec, on peut souvent se noyer dans notre frustration et nos exigences avant de voir un début de rêve exaucé. Et pour cause : rien ni personne n’exauce réellement nos rêves à par nous-même.

Bien entendu, il y a un contexte, un principe de réalité à embrasser, des éléments concrets dont il faut tenir compte ; mais la plupart du temps, tous ces éléments sont très simples à dépasser.

Pas de résolutions pour 2021, une seule chose à faire, c’est le premier pas.

Pourquoi ? Parce que ce premier pas à lui tout seul nous fait déjà changer de perspective, et nous fait passer de l’attente à l’action.

Nous sommes chacun libres d’aimer ou de détester notre situation, nous sommes chacun libres d’opérer les changements que nous voulons voir dans notre environnement, et nous sommes chacun libres de devenir la personne dont nous avons besoin.

Enfin, nous sommes chacun libres d’agir ou de rester dans la complainte. Pour 2021 je vous souhaite donc cela : juste le premier pas vers ce qui vous appelle, un petit geste, un élan, et d’ailleurs souvent le plus petit pas possible : parmi les choses que cette période nous enseigne il y a notamment la patience.

Alors voilà : le premier pas, et le plus petit pas possible.

Et voilà que 2021 se présente déjà de façon bien plus avenante !